Aux États-Unis, le bourreau sévit encore

Brève
13/10/2017

L'État du Texas pratique l'exécution capitale depuis son rétablissement, il y a quarante ans. Hier, un homme de 38 ans, 544ème victime, a subi l'injection létale.

La justice texane avait déjà condamné cet homme alors qu'il avait 15 ans, à la réclusion perpétuelle pour complicité dans un meurtre commis par son père. Cinq années après, il a été accusé du meurtre d'un gardien de prison. Bien qu'il ait protesté de son innocence et malgré l'absence de preuves, il a été condamné à mort.

Dans le pays le plus puissant de la planète, la criminalité ne faiblit guère, et la perpétuation de la peine de mort ne fait qu'ajouter sa dose de barbarie.