CLAAS Le Mans

Subventions à fonds perdus au patronat : ça suffit !

Brève
16/10/2017

Le Conseil du Mans métropole a voté une subvention de 660 000 € pour l'usine Class Tractors (ex-Renault tracteurs). Ce vote vient après celui de la Région qui lui a accordé 2 millions d'euros.

En fait, Claas a décidé de moderniser son usine qui emploie 1100 travailleurs dont plus de 200 intérimaires, à hauteur de 35 millions d'euros. Claas est un poids lourd du matériel agricole, en particulier il est leader mondial pour la production de moissonneuses-batteuses. Il a largement de quoi payer. Mais il compte bien que les collectivités locales mettent la main à la poche pour financer en partie cet investissement.

Pour justifier cette demande de subvention, Claas a "promis" qu'il ne licencierait pas jusqu'en... 2020, pendant seulement 2 ans ! Et même s'il tient sa promesse – ce qui n'engage que ceux qui y croient – qu'en sera-t-il après ?

Quant aux pouvoirs publics, qu'ils soient de droite comme la Région ou de gauche comme la communauté urbaine, ils montrent une fois de plus qu'ils sont de fidèles serviteurs des intérêts patronaux, toujours prêts à prendre sur l'argent public pour augmenter les profits des entreprises.